L’Echelle

Les intensités de certains cataclysmes naturels, comme les tremblements de terre, les cyclones ou les tornades, sont repérées sur des échelles internationales permettant de spécifier les dommages et de procéder à des comparaisons d’un phénomène à l’autre. La grêle est un phénomène parfois tellement violent qu’il semblerait normal de lui attribuer également une échelle d’intensité.

Echelle grêle Anelfa

L’échelle proposée par l’ANELFA est basée sur la mesure de près de 4000 chutes de grêle enregistrées en France depuis 1988 sur ses réseaux de grêlimètres. La conception physique de cette échelle a été présentée à la troisième Conférence Européenne sur les Orages Violents qui a eu lieu à Leon (Espagne) du 9 au 12 novembre 2004, et elle est décrite en détail dans l’article suivant :

  • Dessens, J., C. Berthet, and J.L. Sanchez, 2007  : A point hailfall classification based on hailpad measurements : The ANELFA scale. Atmos. Res., 83, 132-139. doi :10.1016/j.atmosres.2006.02.029